7bh_tLwT4bc

Alep est apparue dans notre imaginaire associée à des images de ruines et de chaos, K Á R Y Y N rappelle qu’avec la destruction d’une ville c’est aussi tout un pans d’histoires et de passés qui disparaissent. Américaine aux origines syriennes, elle a été la collaboratrice de la performeuse Marina Abramović. Sa toute première sortie Quanta 1 fait entrevoir une musique est faite de nappes mélodiques, de distorsions électroniques et de beats la stabilité chancelante contrebalancé par un chant cristallin.
Le clip d’ALEPPO est composé d’image tournées par l’artiste entre 2000 et 2002, le but étant de rendre un hommage à une ville qui n’existe plus et n’existera plus jamais telle qu’elle l’a connue, d’où cette question introductive « What is the difference between the remembering truth and the happening truth ? »