NhY379hlDsk

Quatre mois après la sortie originale du titre Pilates (Kendall, Kylie, Miley), la jeune rappeuse de Brooklyn a ramené du beau monde pour reprendre en cœur son motto. Vous verrez donc Father et Richposlim d’Awful Records mais aussi le rappeur DP s’ambiancer lors d’une house party au QG du label d’Atlanta sur ce bien senti « I can make the work stretch ». Donmonique s’amuse à namedropper à foison entre autres subtiles références à la drogue tout en évitant singulièrement tout juron. Sur une production très minimale qu’on rapproche facilement d’un « beat-à-la-Tyga », Donmonique assène un rap à la force tranquille et l’efficacité latente. Alors qu’elle avait sorti il y a déjà sept mois un premier titre intitulé We Don’t, la new-yorkaise d’à peine 20 ans aurait dans les tuyaux un projet à paraître au printemps où l’on pourra retrouver entre autres l’excellent Rome Fortune.