1. Klangstof – Hostage

Délicatesse et résonances pour ce titre de Klangstof. En plus d’un très joli visuel, on a droit à un joli numéro d’équilibriste pour un titre qui joue sur la corde raide entre dream pop et titre à briser des coeurs. Un nom à surveiller de très près.

 

2. The Districts – Lover Lover Lover

Une reprise de Leonard Cohen pour les poulains de Fat Possum. Une version un peu plus électrique, plus énervée mais du coup beaucoup plus déchirante que l’originale. A la rédac’, on valide.

 

3. Beshken – Faceless (feat. Gus Dapperton)

Dans nos jeunes jours, nous vous avions parlé de Gus Dapperton avec enthousiasme, y voyant la même énergie joviale et nonchalante d’un Only Real. Sur ce titre, il vient nous prouver que nous avions vu juste en continuant aux côtés de Beshken son entreprise de coolitude bien appréciée par nos oreilles gelées.

 

4. The Range – Florida

Il ne s’agit pas d’un club de tir aux Etats-Units comme le géant moteur de recherche américain pourrait le suggérer, mais bien d’un premier single pour Potential, nouvel album du producteur signé chez Domino. Le résultat sonne plutôt bien pour un dimanche et c’est plus jouissif que de tirer sur des cibles.

 

5. TCVVX – Sucka For Love

Une certaine définition de l’efficacité. Si les premières notes laissent présumer une balade, les basses ne tardent pas à dévoiler l’ambition tubesque du titre. Les losers de l’amour ont leur hymne.