Parce qu’il ne faut pas qu’a force de parler de musique on en oublie de l’écouter, parce qu’on a un peu oublié à quel point ça pouvait être beau une nuit sur le dancefloor, parce que Pachanga Boys sont décidément bien trop sous estimé. Pas de Julio Eglesias dans ce mix (ne vous fiez pas au titre en espagnol) mais une ode aux disques et au clubbing qui sait prendre son temps pour mieux vous envoûter.