Véritable icône berlinoise et grand nom incontestable de ce sombre univers qu’est la techno underground, Dave Sumner aka Function a plus d’une vingtaine d’années de mix derrière lui et aime rester discret.

Originaire de New York, c’est avec le duo Portion Reform que le DJ s’illustre aux cotés de Karl O’Connor, fondateur du respecté label anglais Downwards Records. Il devient ainsi le seul DJ non Birminghamois – excusez nous pour le nom – à être produit par ce même label.

Dans les années 2000, alors que la techno commence à se populariser et devenir un mauvais remake de « Amour Argent, Gloire et Beauté  », Sumner préfère rejoindre le collectif Sandwell District. Tel un ordre mystique, le collectif se bat dans le plus grand des secrets pour la survie de la véritable musique électro. Se produisant en live et publiant des tracks de façon anonyme, un numéro de fax dans les crédits si vous êtes chanceux, les artistes souhaitent avant tout mettre en avant la création musicale sans en fausser la perception avec des étiquettes toutes faites que l’on a trop souvent tendance à attacher aux noms.

Leur travail se caractérise par une techno infiniment profonde, épurée au maximum et qui vous donne l’impression de chuter tout au long du set. Malgré le strict minimum qui compose ces mix, il est impossible de s’attacher à une quelconque forme de repère. Tel un esprit torturé, vous vous laissez alors simplement posséder par le rythme et vous êtes doucement transporté hors de vous. Tout comme les mythes, seuls quelques initiés connaissent l’origine de ces titres qui sont pourtant respectés par tous.

En 2008, Function déménage à Berlin. En 2013, il quitte le Sandwell District, il est alors produit par Ostgut Ton et devient DJ résident du Berghain. C’est lui même qui se retrouve aux commandes de la dernière mixtape du fameux club.

Avec une compile de presque une heure trente entièrement téléchargeable, artwork compris encore une fois, sa techno profonde est à portée de clique. On ne peut que vous souhaiter une bonne chute.