Sur vos agendas, vous pouvez désormais ajouter ce nouveau rendez-vous : toutes les deux semaines, on se retrouve ici-même pour faire « un tour dans le noir », écouter le son des machines ou les cris des musiciens. Une sélection thématique qui se veut une porte d’entrée dans un monde particulier et un bel habillage de vos weekends.


 

Tu ne te lasses pas de passer 48h devant des enceintes, à détruire les baskets que ton parrain t’a payé pour Noël en te disant que c’est pour aller « faire du sport » ? Ce coin playlist est pour toi : 8 tracks à dominance fête dans un endroit sombre pour tes oreilles.

Ici, on ne te proposera pas d’écouter des tests pressing expérimentaux fabriqués main par des labels israéliens dans une cave de Tel Aviv, plutôt te parler de ce qui se fait de mieux avec des machines analogiques et quelques boites à rythmes. « Dans le sombre au planant et l’acid »

 

RINGARD – Panach

Rennes pour fief, l’Ouest français n’en est pas à son premier talent de producteur de techno house, c’est sous ce pseudonyme non moins cocasse que se cache Baptiste Letertre, distillateur d’une house très spéciale aux sons chaleureux. Fan.

 

JANERET – Skyward

On m’a fait écouter ce son en after, étonnant ?

 

VECTOR LOVERS – Replicator

La pépite inattendue chinée chez un disquaire, le besoin de l’ecouter plusieurs fois avant de savoir si ça te plait, mélange entre descente aux enfers et trip au lsd.

 

REAGAN GREY – Not Afraid

Coup de cœur de cette playlist, des nappes infinies et une touche acide qui te redonnera juste envie de cliquer sur Play encore et encore.

 

REFERENCE – Spacehood

200 Records, petit label sur lequel est produit cet EP de Reference. Spacehood en est un extrait, une techno très planante et progressive et spatiale.

 

SEBASTIEN SAN – Mirage

Un track parfait pour clôturer ces sets qui n’en finissent pas de te faire planer, et qui te font grimper vers le dj booth, pour savoir comment s’appelle cette tuerie.

 

THE RED FALCON PROJECT – Cyber Surfer

Et non, le surf c’est encore cool, surtout quand il est totalement analogique, old school et acid comme ce track hallucinant de The Red Falcon Project, ce duo américain aux influences synthwave n’a pas fini de te faire rêver, gros.

 

CEEPHAX ACID CREW – Emotionum

Clôturer cette playlist par Ceephax, un rêve de gosse…. Un seul homme caché derrière ce blaze : Andy Jenkinson, anglais déjanté qui produit des sons comme si les raves de 1993 existaient encore. Si vous ne me croyez pas, allez jeter une oreille à son album United Acid Emirates, vous ne serez pas déçus.