Les intimes le nomment par ce doux sigle : TINALS. Pour cette troisième édition, le festival This Is Not A Love Song accueille toujours autant de grandes pointures et autres découvertes de la scène musicale indépendante dans le cadre de Paloma à Nîmes. Les mélomanes que nous sommes parfois se rappellent de cette première année où seules les deux salles qui composent le complexe pouvaient accueillir des concerts. Les choses ont très vite évolué pour cet événement estival puisqu’il propose aujourd’hui quatre scènes dont deux extérieures et des ateliers pour se la jouer Coachella du Sud de la France. Des animations dispensables pour les amoureux de musique qui ne s’y arrêteront pas tant la programmation est dense, mais bien pensés pour rendre l’événement familial et plus accessible.

Notre aventure commence un jour après celle des autres festivaliers. On y croise des têtes qui nous sont familières. Lyonnais, bretons, parisiens, montpelliérains ou même niçois, on comprend immédiatement que le festival a franchi un cap. Alors que vaut cette nouvelle mouture du mot-dièse TINALS ?

Attention aux insolations ! Il fait chaud, très chaud, et Waxahatchee démarre son set. Adulée par la presse indé, l’américaine délivre un folk rock plus rock que folk pour un début de journée avec une rythmique forte basée sur la basse et la batterie.

Il faut attendre une bonne heure pour revoir Only Real sur scène. Déjà croisé lors d’un plateau au Midi Festival, sa prestation était à la hauteur de nos attentes malgré le fait qu’il n’avait que Backseat Kissers et deux ou trois autres titres sous le coude. Son album Jerk At The End Of The Line nous a enchanté. A Paloma, le public semble comblé. Niall Galvin est plus heureux que jamais, et sa joie est vite communicative. Comme il l’a fait savoir au micro de Radio Campus Montpellier, il aime sincèrement l’audience française.

Giant Sand a rendu l’une des copies les plus propres de la journée. Il a su entrainer le public aussi bien au niveau de ses balades rock traditionnelles que par d’autres morceaux rock beaucoup plus accentués où les jeux de guitare ont fait foi. Sa voix de crooner accompagnée par une autre voix féminine ont su se confondre avec beaucoup de brio, et ce, pour la plus grande joie des spectateurs venus en nombre.

C’est avec une certaine impatience que l’on attendait l’enchainement Ariel Pink – Sun Kill Moon. Très vite refroidis par le son assez insupportable qui sort des enceintes de la scène Flamingo pour ce set, nous allons passer notre chemin. Ariel Pink bricole, mais sur scène, on pouvait s’attendre à autre chose. A revoir dans des conditions optimales !

Sun Kil Moon nous a mis le blues. Jeu de lumières pauvre, sa présence sur scène transcrit une tristesse déjà repérée dans ses textes. Son expression musicale est-elle pour lui une forme de thérapie ? La réponse semble évidente. Quoi qu’il en soit, la setlist et la performance du soir n’étaient pas à la hauteur de nos attentes. Attendez-vous à un prochain titre : Hejko Suck My Cock.

Malgré les années qui passent et le nombre d’albums produits, Neil Hannon possède toujours ce même talent pour la construction mélodique de ses titres. Hier soir, The Divine Comedy a enchanté le public par un melting-pot de chansons retraçant sa longue carrière sans fausse note.

Entre clichés pour différents concerts et interviews dans les studios dédiés à Radio Campus Montpellier, il a fallu courir un peu partout. Nous vous proposons de revivre cette journée à travers quelques photos.

Retrouvez un dimanche au This Is Not A Love Song Festival 2015 avec des photos de Foxygen, BadBadNotGood, Unknown Mortal Orchestra, Sleaford Mods, et Interpol.

Revivez le This Is Not A Love Song Festival 2015 de votre salon avec un grand nombre de concerts à votre disposition filmés par Culturebox.

Texte et photos : Anthony Roux

Waxahatchee

waxahatchee-2-tinals

waxahatchee-1-tinals

Only Real

onlyreal-1-tinals

onlyreal-2-tinalsonlyreal-rcm-tinalsonlyreal-arielpink-2-tinals

Ariel Pink
arielpink-3-tinalsarielpink-2-tinalsarielpink-6-tinalsarielpink-4-tinals

The Divine Comedythedivinecomedy-3-tinals thedivinecomedy-2-tinals thedivinecomedy-1-tinals thedivinecomedy-4-tinals